Protégé : Hopaal, la veste bleue. blanche. rouge.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publicités

6 vestes de printemps.

6 vestes de printemps.

Le printemps a fait bourgeonner en nous l’envie de revenir, après de long mois d’absence on repart de plus belle pour servir la mode éco-responsable, la planète, l’humain et bien entendu, vous !

Bon d’accord il a du mal à arriver mais on ne désespère pas pour autant chez Soon Society. Et qui dit printemps dit veste légère, l’occasion de vous dresser une petite sélection de 5 pièces, des classiques du vestiaire masculin qu’on a chiné en prêtant attention au degré de responsabilité environnemental et/ou social, comme d’hab !


Med winds – Gharb Kakhi

Une veste Kaki parfait pour les premiers rayons de soleil, conçue et confectionnée à Barcelone.

Composition : 98% coton, 2% elasthane

Look sympa : Jean noir, T-shirt blanc, Sneakers blanche minimaliste

195€

Hoodlamb – James Dean

La conception de cette veste minimaliste est directement inspirée de celle portée par James Dean dans « La Fureur de Vivre », 1955. La conscience est plus qu’au rendez-vous, cette veste est composée de matières naturelles, les colorants utilisés sont certifiés GOTS, chaque pièce est certifiée Vegan et l’entreprise mène de nombreuses actions en partenariat avec Sea Shepherd et en faveur de l’environnement en général.

Composition : 77% Chanvre, 33% Coton biologique

À la James Dean : T-shirt Blanc, jean brut, pour les santiags à toi de voir  …

99€

La Gentle Factory – Veste Denim

Un grand classique indispensable du printemps qui s’accordera aisément avec de nombreuses tenues. Confectionnée par un artisan au savoir-faire certain en Bretagne.

Composition : 100% Coton

Look sympa : la photo parle d’elle-même, épuré et minimaliste, un style qu’on apprécie.

125€

Basus – Coat Volet Ecru

Trench_Coat_Volet_Ecru_Basus

Grand classique, le trench est revisité avec minimalisme et bon goût, les empiècements en cuir de liège donne du caractère, le tout conçu et confectionné en France.

Composition : 65% coton, 35% Polyamide

Look habillé : Chemise claire sous un pull bleu marine à maille, jean ajusté brut, desert boot beige.

270€

La French Pique – London Calling

Grosse dose de créativité en vue, une pièce unique finie par Johanna dans son atelier parisien. Les 90’s pour fil directeur, besoin de rien d’autre pour être stylé, un calebut à la limite suffira amplement, où une simple feuille pour les moins frileux …

Composition : 100% denim de coton

85€ / Dispo uniquement en taille M

Dedicated – Windbreaker Blocks

Le « CAS OUAIS » habituellement beaucoup plus pratique qu’esthétique, il arbore ici un style old school qui plaira à coup sûr aux amateurs. Entièrement réalisé à partir de bouteilles plastiques, 14 pour être juste.

Composition : 100% Polyester recyclé

119.95€

Un peu d’inspi …


L’homme responsable a désormais de quoi passer le printemps sans avoir à être complice d’une industrie criminelle ne montrant aucun respect pour l’environnement et les petites mains qui s’affairent rendre ce business viable.

Pour éviter tout retour au source, nous sommes à votre entière disposition, si cette sélection ne répond pas à vos envies n’hésitez pas à nous contacter, nous nous chargerons de trouver votre bonheur, la mode éco-responsable a très certainement accouché de la pièce qu’il vous faut !

Moralement vôtre,

À bientôt.

 

Rive Droite Paris, la mode qu’on aime pour les grands et les petits

LA MODE QU’ON AIME POUR LES GRANDS ET LES PETITS

On vous présente une jeune marque qui fêtera ses deux ans en Janvier 2018, Rive Droite Paris nous propose des accessoires bien pratiques, bien conçus et bien produits. La conscience éco-responsable est prégnante dans les différentes échelles de l’entreprise, de nombreux projets sont à l’étude pour rendre le tout encore meilleur, presque parfait !

Tant qu’on y est on ne vous fait pas attendre plus longtemps, on vous propose un code promo spécialement destiné aux lecteurs SoonSociety, vous profitez de la livraison gratuite sur l’e-shop avec le code : SOONSOCIETY 

LA RENCONTRE

Rive droite Paris c’est avant tout l’histoire de trois amies parisiennes dont la rencontre s’est fait sur les bancs de l’école. Il y 10 ans de ça, Yasmine et Aurélie, alors en étudiante à l’ESCP, sympathisent en cours d’anglais, de fil en aiguille Yasmine présente Sofia, sa sœur, à Aurélie. Les trois entretiennent alors une belle amitié qui aura raison de leurs carrières respectives. Yasmine et Aurélie ont travaillé pendant plus de 10 ans dans l’industrie cosmétique, occupant respectivement des postes dans le marketing et la CRM. De son coté, Sofia, après des études de gemmologie est chargée d’implanter des marques de joaillerie au Maroc. Elle a également bossé comme styliste pour des magazines marocains.

Portrait-Rive Droite- Sept17

JANVIER 2016. Le temps passe, les enfants arrivent, l’envie d’entreprendre gagne du terrain. Il est temps pour elles d’écouter cette voix intérieure qui leur murmure de faire le grand saut. Elles plaquent toutes les trois leur boulot pour donner vie à l’aventure Rive Droite Paris, comme un clin d’œil à ce Paris qu’elles aiment, ce Paris qui les a fait se rencontrer, ce Paris à qui elles rendent hommage en donnant à chacun de leurs produits le nom d’une rue de la Rive Droite.


POUR LES GRANDS

La collection Refuge d’Automne avec nouveaux coloris à retrouver sur l’e-shop


LA DIMENSION SOCIALE

Le respect des hommes et de leurs conditions travail s’est vite révélé comme une évidence dans la construction identitaire de la marque. Yasmine et Sofia vivant depuis quelques années à Casablanca, elles ont décidé d’y implanter leur atelier où travaillent Said, « le super modéliste », Ahmed, chargé de la coupe des tissus ainsi que les nombreux couturiers qui confectionnent les produits. Ces derniers sont intégrés à un système juste et équitable : Rémunéré à la commande, chacun est indépendant et dispose du statut d’auto-entrepreneur qui lui confère une réelle indépendance financière et un accès à la protection sociale. L’idée défendue par Rive Droite est de garantir à chacun de ses collaborateurs un salaire juste et une vie décente.

Plus encore. L’entreprise travaille en ce moment sur la création d’une coopérative les regroupant au sein d’une même fédération leur permettant de cotiser pour leur retraite et de nourrir leur esprit entrepreneurial à travers l’accès à un dispositif de prêt gratuit pour la réalisation de projets professionnels ou personnels.


ET LES PETITS

La délicieuse collection pour les petits à retrouver sur l’e-shop


LA DIMENSION ÉCOLOGIQUE

Bien conscientes des dérives de l’industrie textile et de l’enjeu du traitement des déchets au sein de celle-ci, elles décident de placer le recyclage des matières au centre de l’activité de Rive Droite.

« Nous sommes parties du constat que 13 millions de tonnes de textiles sont jetées chaque année dans le monde. Or seulement 2 millions sont recyclées. »

De cette manière, tous les produits confectionnés par la marque sont réalisés à partir de matières existantes, rien n’est créé à cet effet. Elles se focalisent à l’heure d’aujourd’hui sur 3 matières dont le sort aurait été la destruction ou destinées à des marchés informels en Afrique Sub-saharienne.

Le coton recyclé provenant des surplus de la balle de coton qui tombent du métier à tisser, remis sur la machine et retissé. Ça donne une matière grainée, un peu « imparfaite » qui leur plaît, qui nous plaît.

Coton recyclé Spring

Le denim provient des chutes de denim des usines de confection qui travaillent pour des grandes marques de jeans. Bien qu’il s’agisse de chutes, cela n’enlève rien à la qualité de la matière. S’ensuit alors un travail conséquent de tri, de coupe et de calibrage pour préparer la matière avant la confection des sacs et des accessoires.

Des fins de stocks de tissus dormants dont la marque se sert pour réaliser la doublure des accessoires. Un moyen d’obtenir des tissus d’une grande qualité qui changent au gré des disponibilités.

Finalement ce n’est pas plus compliqué que ça de respecter à son échelle notre planète. On a même envie de dire que pour quelqu’un de censé, l’acquisition de matières premières à recycler s’avère purement logique si l’on considère les économies réalisées qui permettent de se procurer des matériaux de meilleure qualité. On est même presque sûr que le plus avide des capitalistes pourrait le comprendre, enfin bon on est presque sûr quoi … Reste à le prouver !

Plus encore. Qui dit denim dit délavage. Or, on le sait, c’est la misère. L’une des plus importantes causes de pollution et d’irrespect environnemental au sein de l’industrie textile. Rive Droite ne pouvait pas s’y soumettre. L’usine en charge du délavage des chutes de denim de la marque travaille sans produit chimique et recycle ses propres eaux. Des discussions sont également en cours pour recréer du denim à partir de vieux jeans. La difficulté du processus réside dans la composition en élasthanne des jeans que l’on trouve sur le marché. Cette matière ne s’effiloche pas et rend donc compliqué le tissage.

Plus encore. Encore ?! Oui ! Aurélie nous confie que l’entreprise s’informe actuellement sur les nouvelles techniques permettant d’aller encore plus loin dans leur démarche d’éco-conception. Rive Droite est en contact avec le Moroccan Cluster Denim – association marocaine en charge de la promotion du développement durable au sein des entreprises et organismes de la filière du denim au Maroc – dans le but de voir avec quels fournisseurs il serait possible de tester de nouvelles techniques comme le délavage à l’ozone, naturel, non polluant et beaucoup moins gourmand en énergie.


Le délavage à l’ozone

délavage ozone

Véritable révolution dans le secteur textile, le délavage à l’ozone repose sur un procédé naturel d’enrichissement en Oxygène. On vous passe les détails techniques. Pour faire simple. L’idée est d’absorber l’air ambiant pour le filtrer et ne conserver que les composants essentiels de l’atmosphère, à partir de là l’Oxygène (O2) est purifié et devient de l’Ozone (O3), il est injecté dans le tambour contenant le jean et le délavage s’effectue naturellement, la toile se blanchit. A la fin du cycle de délavage, l’Ozone est aspiré du tambour, mélangé à nouveau avec les composants de l’atmosphère pour redevenir de l’Oxygène avant d’être éjecté à nouveau dans l’atmosphère. Le délavage à l’Ozone ne rejette aucune émission toxique, aucun polluant atmosphérique, dans l’atmosphère, et permet de réduire de plus de 65%, pour 100g de tissu, la consommation en énergie nécessaire au délavage de la toile.


JUSTE

Pour le coup, on est vraiment fan de ce que Aurélie, Yasmine, Sofia et leur équipe nous proposent avec Rive Droite Paris. On a de notre côté testé Le Sac Charlot qu’on a littéralement adopté. Il nous accompagne quotidiennement au boulot et s’avère bien pratique pour partir en week-end, c’est amplement suffisant ! En ce qui concerne l’esthétique, le denim uni est très beau, les coutures sont soignées et la doublure de qualité. Une vraie belle pièce au rapport qualité-prix excellent.

C’est l’un des points sur lesquels se positionne Rive Droite avec des prix justes, très abordables et participant clairement la démocratisation de la mode écoresponsable. Le souhait de la marque est d’ailleurs de faire de l’éco-conception un nouveau standard de l’industrie textile.

Moralement vôtre,

À bientôt.

Le Pull par Le Basiq

Le Basiq, tout simplement

Actuellement en campagne de financement participatif sur ulule, Le Basiq est née en 2017 avec la volonté de proposer ce qui constituera la base de votre dressing. Après avoir eu l’opportunité d’effectuer une mission humanitaire en juin 2016, Nelson est de retour d’Inde avec son projet en tête. Fort de son expérience, il décide de créer Le Basiq en y mettant son cœur et ses convictions. Les produits sont confectionnés à partir de fibres de coton biologique récoltés par une coopérative de petits paysans indiens leur assurant des revenus équitables et la force de leur alliance. La confection est assurée par un atelier indien bénéficiant de labels certifiant régulation des horaires de travail, bonnes conditions de travail et salaire décent. Pour améliorer son impact social, Le Basiq a établi des partenariats avec quatre ONG auxquelles est reversé 1% du prix de vente de chaque produit selon le choix de l’acquéreur. Vous aurez donc le choix de faire un don pour Seed Foundation qui a pour objectif d’améliorer les conditions de vie de milliers d’agriculteurs africains, ; Enfants du Mékong assurant l’éducation de plus de 60000 enfants défavorisés dans les sept pays les plus pauvres d’Asie du Sud Est ; Arutam Zéro Déforestation luttant pour la restitution des terres autochtones et la conservation des forêts primaires menacées de déforestation ; De Menos à Mas engagée pour transformer de manière efficace et durable les communautés en situation de vulnérabilité dans la ville de Santiago de Cali en Colombie.

TEST DU PULL HOMME

Avant même de tenir le pull dans la main on peut constater le soin apporté à l’emballage avec une première pochette Zéro Déchet fabriquée écologiquement dans le nord de la France. Avant de d’enchainer avec un papier kraft ficelé, plein de sobriété !

emballage

❖ LA PRODUCTION

Un coton biologique qui respecte les hommes et les femmes qui le produisent, un atelier labellisé SA8000, Fair Trade USA et Gots. C’était la priorité du fondateur qui a pu se rendre sur le lieu de production de ses produits. Pour ceux qui se disent qu’au final ça fait quand même un sacré coût énergétique, détrompez-vous. Le coton ne pousse pas chez nous, il doit donc être coute que coute acheminé vers le lieu de vente, à partir de là que la production soit locale ou non l’impact énergétique est identique.

❖ LA COUPE

Une coupe ajustée sans être moulante qui laisse une certaine liberté au niveau de l’épaule, la manche épouse le bras sans le compresser. On reste dans la continuité en ce qui concerne la poitrine, avec une coupe qui laisse deviner les pectoraux sans les dévoiler pour autant. Dans l’ensemble le pull respecte les formes du corps et tombe parfaitement en longueur.

❖ LA QUALITÉ

Le pull ne laisse paraître aucun défaut de fabrication, autant au niveau de la matière que des finitions. L’encolure est belle, les proportions sont agréables et les coutures sont régulières et sans défaut. L’ensemble est assez robuste avec un grammage de 310g/m2, il conviendra aussi bien à mi-saison que sous un manteau en hiver.

❖ LE CONFORT

Porté avec un t-shirt ou à même la peau, le pull est très agréable notamment grâce à son intérieur en coton gratté qui lui confère une grande douceur. Il peut être porté aussi bien avec un look décontracté qu’urbain.

Prix : 50€ 
Disponible en Bordeaux et Noir

Le pull comme les autres produits proposés par Le Basiq affichent un rapport qualité-prix surprenant, d’autant plus quand on considère l’aspect éco-responsable. Une très belle découverte qui contribue significativement à la démocratisation de la mode éthique ! Pour la taille, choisissez votre taille habituelle si vous souhaitez le porter ajusté, pour ceux qui se situent entre deux tailles prenez la taille au-dessus.


LES AUTRES PRODUITS

Le T-shirt Homme Col Rond – Noir, Blanc, Bleu Marine et Bordeaux – 20€

Le T-shirt Femme Col V – Noir, Blanc et Bordeaux – 20€

Le Pull Femme Col Rond Échancré – Noir – 50€


Pour tout vous dire, on est vraiment heureux de pouvoir vous présenter un concept comme celui-ci, en plus de proposer des produits de qualité et éco-responsables, la marque est un véritable argument contre ceux qui aujourd’hui pense encore que le prix des articles éco-responsable est une bonne raison pour faire travailler des gosses et contribuer à faire péter la planète. Alors on vous demandera de partager l’information avec ceux qui hésitent encore mais aussi avec les illuminés du capitalisme à l’ancienne histoire de leur rappeler voire de les informer qu’on peut produire et consommer autrement.

Moralement vôtre,

À bientôt.

TheFrenchKiss, la conscience au bout de la langue

Parce qu’elle a mis la langue !

Véritable source d’enthousiasme, TheFrenchKiss est l’œuvre d’Agathe, 32 ans, experte en Kiss et accessoirement jeune créatrice parisienne. Après avoir barouder quelques temps et une envie grandissante d’entreprendre, une belle soirée de 2014 la promulgue ambassadrice de l’amour à la française. Elle dépose tendrement le rouge qui dessinait ses lèvres sur le t-shirt d’un ami, derrière l’insouciance et la beauté de son geste se cache ce qui deviendra un mois plus tard la marque TheFrenchKiss.

Après avoir mis la langue elle y met son cœur et ses valeurs pour construire le concept que l’on connaît aujourd’hui reposant sur la douceur, l’éco-responsabilité et l’éthique ! À contrepied des dérives de la Fast Fashion elle mise donc sur une conscience écologique forte au niveau des matières et de la production.

Zoom sur la production

Les matières sont subtilement choisies pour leur douceur, leur qualité et leur respect de l’environnement : les vêtements et sous-vêtements sont confectionnés à partir de fibres de bambou, coton biologique, lin et Modal. Les lunettes de soleil, en collaboration avec Wood Light, sont produites à partir de bois de noyer issu de forêts françaises éco-gérées. En ce qui concerne les teintures, elles sont toutes labellisées Œko-Tex.

La production se veut totalement française, elle est d’ailleurs majoritairement située à Paris pour la lingerie et les vêtements. Pour le reste, il s’agit de diverses unités de production localisées en province à l’image des lunettes de soleil, façonnée à la main en Auvergne par l’atelier Wood Light ou encore du body Made in Vendée.


Instant Culture – Histoire du French Kiss

Alors c’est pas qu’on souhaite casser le mythe de la Galoche mais il faut quand même qu’on vous dise que les premiers signes d’effleurements labiaux remontent aux premiers homos sapiens, bien loin de la romance et des frontières que l’on connait aujourd’hui, il s’agissait pour eux d’absorber le sel de leurs congénères en se léchant le visage. Et là c’est le drame ! Au XIX siècle, c’est à Florence, la romance incarnée, que l’on voit d’abord apparaître le baiser. La réputation de la France en matière de baiser se construit alors dès le début du XX siècle, une réputation appuyée par les constatations des soldats Américains au moment de la Libération lorsqu’ils sont agréablement reçus sur la côte Normande par les femmes françaises. Le baiser langoureux devient alors un profond symbole tricolore et devient naturellement le French Kiss.

TheFrenchKiss sur Ulule, place aux ventes privées !

Les ventes privées pour la nouvelle collection sont sur Ulule jusqu’au 1° Octobre 2017, on vous présente donc les produits qui la compose, tout y est, fidèle aux valeurs qui représentent la marque depuis sa création, un vrai régale !

Les sous-vêtements 

Le Boxer
Couleur noir ou blanc. Kiss rouge brodé.
Bambou et coton bio. Made in Paris.

Le Tanga
Couleur noir. Kiss rouge brodé.
Bambou et coton bio. Made in Paris.

Le Body
Couleur noir. Bambou et coton bio. Kiss brodé rouge.
Made in Paris.

Le Shorty
Kiss rouge brodé. Impression « TheFrenchKiss » à l’arrière.
Bambou et coton bio. Made in Paris.

Les vêtements

Une collection de t-shirts en édition limitée réalisée en collaboration avec l’artiste russe Cawacem, disponibles pour homme et femme, ils sont également déclinés en marcel unisexe. Les dessins, toujours imprimés avec teintures Oeko-Tex, sont au nombre de trois : 4 bouches, panda + fille ou bouche Panda.

Comme c’est le cas depuis la création de la marque une belle collection de t-shirt avec de nouveaux imprimés multiples est disponible, le choix est large pour hommes et femmes : T-shirts manches courtes, T-shirts manches longues et Marcel.

Nouveauté sympa pour cette campagne Ulule, c’est à vous mesdames que je m’adresse, le top dos nu à manches 3/4. Disponible en Noir et Marron, il est fabriqué avec amour en Vendée.

Et comme on a tous le droit d’être gâté, les nouveautés nous concernent aussi messieurs avec le modèle Polo Homme en coton biologique piqué qui nous vient de France – et ça vaut le coup d’être souligné – avec le kiss brodé. Il est disponible en Noir, Beaujolais et Orange.

Le petit dernier, un jogging unisexe en Bambou et Coton Biologique pour ceux qui souhaitent flâner en douceur !

Les Accessoires

Bonnet
Noir en bambou et coton bio.
Taille unique. Made in Paris

Lunettes de soleil
Bois de noyer.
Fabriquées en Auvergne par Woodlight.
Deux choix de montures.
Verres gris ou polarisé au choix.


Alors surtout n’oublie pas d’aller faire un tour sur Ulule d’ici ce Dimanche minuit et de  partager l’info avec ceux qui pourraient être intéressés ! Tu peux aussi retrouver tous les produits thefrenchkiss.fr

Moralement vôtre,

À bientôt.

 

Jules & Jenn, entre transparence & conscience

On vous devait bien ça !

Vous avez forcément déjà entendu parler de cette toute jeune marque née en Octobre dernier puisque nous vous présentions il y a quelques semaines le test de leur Desert Boots pour lesquelles nous étions littéralement tombé d’amour.

On a décidé que vous présenter l’entreprise dans son ensemble – artisans compris – serait une bien belle chose étant donnée la qualité du processus qui se cache derrière chaque produit fabriqué. C’est également l’occasion de vous présenter les intemporels collection Printemps / Été 2017 tout au long de l’article et gare à celui qui ne lit pas jusqu’au bout, il pourrait louper de bien belles découvertes !

C’est pour nous le moment de laisser s’exprimer Jennifer et Julien, adorateur de la slow fashion et du circuit-court, et accessoirement fondateurs de la marque.

#1 – Jules & Jenn, pour Julien et Jennifer, une petite présentation s’impose !

Comme tu l’as dit, à l’origine de JULES & JENN : nous-même, Julien et Jennifer. Nous sommes en couple depuis les bancs de l’école, et grands adeptes du dicton : « On a qu’une vie ! Il faut la vivre à fond ! ». Après avoir vécu à Londres puis Paris, nous venons de poser nos valises sous le soleil de Barcelone après une année de voyage autour du monde avec nos 2 enfants.

Côté professionnel, nous avons chacun commencé nos carrières dans de grandes entreprises pour, chaque fois, évoluer vers des structures de plus en plus petites. Sans doute un besoin de liberté mais surtout une réelle envie de donner davantage d’impact à notre travail quotidien. Julien évoluait en tant que directeur financier quand Jennifer dirigeait des équipes marketing et commerciales.

Ensemble, en octobre dernier, nous avons fondé la marque de mode responsable JULES & JENN, pour faire de la mode autrement, en toute transparence. De même que nous ne nous cachons pas derrière un nom de marque, nous n’avons rien à cacher à nos clients. Dans un souci de traçabilité, nous dévoilons nos méthodes de fabrication, nos ateliers et nos coûts, pour chacun de nos produits. Fabriqués dans de petits ateliers en France, en Espagne et au Portugal, avec des cuirs de très bonne qualité, nos produits bénéficient du savoir-faire traditionnel d’artisans passionnés. Pour assurer un prix accessible, ou le prix juste selon nous, nous travaillons sans intermédiaire afin d’éviter les coûts de distribution supplémentaires. C’est pourquoi nos chaussures, sacs, ceintures et petite maroquinerie sont uniquement vendus en ligne sur notre e-boutique.


Sneakers en cuir

3 coloris disponibles : Bleu, Cognac, Cognac & Beige

La sneakers en cuir revisitée par JULES & JENN confectionnée à São João (Portugal) pour vous proposer style et confort.

Sneakers.jpeg

#2 – D’où vous viennent de telles valeurs ?

❝ Nous avons toujours été animés de la volonté de « bien faire les choses », et les années passant, de l’envie d’agir davantage dans le respect de notre environnement et des autres. ❞

Notre voyage autour du monde n’a fait que renforcer notre conviction en pointant du doigt la beauté de notre planète mais aussi l’extrême fragilité de ses richesses. Loin du rythme et du stress de notre quotidien de cadres parisiens, ce périple nous a également fait découvrir un autre rapport au temps, propice à la créativité et à la découverte de savoir-faire des artisans locaux.

De ce voyage aux quatre coins du monde est finalement née cette envie, comme une évidence, de créer une marque de mode dans l’univers slow fashion, qui milite en faveur d’une consommation modérée et plus raisonnable.

#3 – Un tel engagement aurait pu naître dans bien d’autres secteurs, pourquoi la mode ?

C’est vrai qu’au début, c’était surtout l’envie de fonder une société ayant du sens qui m’importait. Puis j’ai été rattrapée par mon passé : née à Mazamet, l’un des ex-bastions de la tannerie de cuir en France, j’ai déjà 15 ans de carrière dans la mode au compteur…

❝ Pour moi, le secteur de la mode dans son ensemble est très en retard sur la transparence et sur l’utilisation des circuits courts. ❞

Comparé à l’agro-alimentaire par exemple, où le bio, l’organique, l’agriculture raisonnée sont déjà des concepts très matures et très répandus, la mode n’en est qu’à ses balbutiements. Même si les enseignes de fast-fashion participent du statu quo, je suis convaincue que de plus en plus de clients sont prêts à sauter le pas pour une consommation plus responsable.

Par ailleurs, la mode responsable pâtit encore d’une image un peu trop « écolo » où acheter responsable rimerait uniquement avec pantalon de lutin et looks négligés. Chez JULES & JENN, nous revisitons les essentiels du vestiaire de notre signature casual chic. Ainsi, nos produits, conçus et fabriqués de manière responsable, s’inscrivent complètement dans un vestiaire urbain, allant du chic au décontracté selon les modèles. De manière générale, plus nous serons de marques à proposer des produits stylés conçus de manière responsable, plus nous ferons entendre notre voix.


Chaussures bateau en cuir

3 coloris disponibles : Bleu Marine, Rouge, Cognac

La classique chaussure bateau ne pouvait pas y échapper ! Fabriquées elles aussi dans l’atelier de São João (Portugal), elles seront votre fidèle alliée des beaux jours à venir.

Bateau .jpeg

#4 – On aimerait bien faire un petit tour du côté de chez Jules & Jenn, et particulièrement dans vos ateliers. 

❝ Chez Jules & Jenn, les ateliers et leurs artisans sont les stars de notre marque. Plus que les produits à mettre sur un podium, ce sont tous ces artisans qui mériteraient de défiler… ❞

Ce sont eux que nous essayons de placer sous le feu des projecteurs. Dans notre monde actuel fait d’immédiateté et d’impatience, réaliser minutieusement une multitude de petites tâches répétitives à la main pour donner vie à des produits est presque enchanteur.

Pour une toute petite marque, nous avons beaucoup d’ateliers de production. Nous travaillons avec des spécialistes par produit : un atelier fabricant un mocassin à semelle gomme n’a pas la meilleure compétence pour fabriquer des chaussures ville avec semelle cuir cousu Blake. Nos ateliers sont situés dans 3 pays différents : en France (Graulhet & Castres), en Espagne (Elche & Alicante), et au Portugal (Porto). Ils sont tous nichés dans de superbes environnements : au pied de la Montagne Noire en France, entre les collines de Porto au Portugal ou au bord de la mer Méditerranée en Espagne. C’est d’autant plus agréable que nous nous rendons chaque mois dans les ateliers pour travailler sur le développement des produits et évaluer les options de matières.

Atelier de São João (Portugal) : Mocassins, Chaussures Bateau, Sneakers

Atelier de Porto (Portugal) : Desert boots, Chelsea Boots

#5 – Pourquoi avoir fait le choix « Chaussures & Maroquinerie » ? Quelles sont vos ambitions futures ?

Dans l’industrie de la mode, les accessoires – sacs, chaussures, bijoux, lunettes – sont les produits sur lesquels les marques appliquent en moyenne les marges, ou mark-up, les plus importantes. Ayant travaillé dans le luxe, puis dans le prix d’accès avec des produits fabriqués en Chine, j’ai constaté que, quelque soit le positionnement prix de la marque, les prix payés par le consommateur pour des accessoires de mode atteignent de 5 à 10 fois le prix de fabrication réel du produit.

Ce sont donc sur ces produits que nous avons, chez JULES & JENN, le plus d’opportunités pour appliquer un prix juste, pour rendre la marge au client en pratiquant un prix plus bas que celui des concurrents pour une qualité et un style comparable. Chez JULES & JENN, le prix payé par le client avoisine seulement 2 fois le prix de fabrication réel du produit afin de couvrir nos coûts de développement des produits, de stockage, de livraison, de site web, de service client, de personnel, etc.

Nos ambitions futures ? Faire de la marque JULES & JENN une référence dans l’univers de la mode responsable slowfashion. Dans ce but, nous allons d’abord étoffer nos collections dans les catégories actuelles et… nous lancer prochainement sur d’autres marchés européens, plus en pointe que la France sur le thème de la transparence !


Mocassins en cuir daim

4 coloris disponibles : Rouge, Noir, Bleu Marine, Cognac

Les balades du bord de mer les soirs d’été, c’est possible sans mocassins ? Et quand ils sont en velours souple alors ? On vous laisse juger par vous-mêmes ! Au passage, ils sont également fabriqués dans l’atelier de São João (Portugal) par des mains expertes.

Mocassins

#6 – La transparence est de mise chez Jules & Jenn, on constate d’ailleurs la belle opération pour les clients. Comment parvenez-vous à offrir autant de qualité au prix affiché ?

L’un des fondements de notre marque est d’éviter les intermédiaires entre l’atelier de fabrication et le client final.

Sur notre site, grâce à la transparence des coûts de chaque produit, nous mettons bien en lumière que, une fois notre produit terminé, nous ne passons pas par un distributeur pour atteindre le client final. Si nous vendions notre produit JULES & JENN à une boutique physique (comme les Galeries Lafayette) ou online (comme Sarenza), son prix de vente serait multiplié par 2,5, qui est la moyenne pratiquée par la distribution dans l’industrie de la mode. Faire le choix d’être exclusivement vendue online permet au client de payer le même produit 2,5 fois moins cher qu’en circuit traditionnel.

Mais nous faisons encore plus pour obtenir des prix justes pour nos clients.
Nous travaillons en direct avec les ateliers et non pas avec des représentants commerciaux multilingues qui représentent souvent les petites unités de fabrication. Nos ateliers sont donc plus difficiles à trouver mais nous économisons d’appréciables euros sur chaque produit. De même, nous travaillons directement avec les modélistes des usines afin d’éviter l’appel à un designer extérieur et à ses honoraires.
Nous achetons le cuir directement auprès des tanneries afin d’éviter d’autres commissions de représentants commerciaux. Nous traitons directement avec les prestataires logistiques, comme La Poste, pour négocier les prix au mieux.

Bref, à chaque étape, nous mettons notre expérience au service de JULES & JENN pour obtenir le prix le plus juste pour nos produits.


On espère vous avoir comblé avec la découverte plus approfondie de ce beau concept qu’est JULES & JENN. On vous laisse continuer l’aventure par vous-mêmes, il vous reste encore à découvrir la maroquinerie, les maîtres-mots sont les mêmes : savoir-faire, transparence et responsabilité.

Moralement vôtre,

À bientôt.

Présentation

Rencontre avec Harold, fondateur de Valôme, maroquinerie de bon sens

UNE MAROQUINERIE DE BON SENS … ET DE BONS AMIS

Gabriel, fidèle garde du corps. Léon, toujours à découvert. Nicolas, globe trotter. Charles, la serviabilité incarnée. Et enfin, Alexandre, garant de ton hygiène.

Valôme a fait le choix de nommer chacun de ses modèles, ce sont eux les gars d’en haut. Ils sont plus fidèles que le plus fidèles de tes potes et leur robustesse est à la hauteur des matières sélectionnées. Pour finir, même quand tu les considérera mort, ils reviendront pour te prouver que chez Valôme, les déchets sont en fait loin d’en être.

❝ On a voulu donner des noms à nos produits pour faire honneur à de grands explorateurs de ce monde, au sens propre et figuré : Charles (Darwin), Léon (L’africain) … Ainsi on espère que chacun de nos clients pourra devenir un héro « à sa façon » ❞

De belles choses sont à l’étude, les ambitions sont fortes, l’engagement est un élément clé de l’entreprise, voué à acquérir une dimension toujours plus importante. Bon on en à déjà trop dit, on vous laisse avec Harold !

#1 – PARLE NOUS UN PEU DE TOI

Je m’appelle Harold, j’ai 28 ans et suis le fondateur de Valôme, une maroquinerie de Bon sens. Je vis pour Valôme depuis 3 ans et le peu de temps qu’il me reste je le dédie à ma préparation du Iron Man de Vichy, un gros challenge personnel en plus de l’entreprise !

#2 – QUEL A ÉTÉ L’ÉLÉMENT DÉCLENCHEUR DANS LA CREATION DE VALÔME

Mon grand-père travaillait dans une tannerie située à Romans qui a aujourd’hui été rachetée par une Maison historique de la maroquinerie française. Il y a donc inconsciemment un atavisme familial. Mais plus que ça, lors de mon stage de fin d’études, j’étais très souvent en déplacement pour des rendez-vous clientèle. J’avais donc besoin d’un sac à dos pratique mais aussi élégant, et ce n’était pas une mince affaire ! J’ai donc lancé Valôme avec en tête notre sac à dos Charles !

Votre futur nouvel ami, Charles. Un peu lourd parfois mais sacrément pragmatique.

Disponible en divers coloris :
Noir
◇ 
Noir & Bleu marine – non ne vous inquiétez pas, on ne parle d’elle ici !
Beige Camel
Camel & Bleu marine – toujours pas ! 

#3 –  LA RESPONSABILITÉ EST UN ELEMENT CLÉ CHEZ VALÔME, D’OÙ PROVIENT CETTE VOLONTÉ ?

Personne n’est parfait et nous les premiers ! Le tout est, je pense, d’avoir conscience de ses actions qu’elles soient bonnes ou mauvaises, et de ce fait d’être « responsable » de ses actes et achats. De façon plus empirique, on a envie que notre client puisse aussi faire un achat responsable et éclairé. C’est la raison pour laquelle on établit une traçabilité sur la provenance de nos matières premières ainsi que nos lieux de confection. De cette manière, un client Valôme comprend ce qu’il achète.

Plus que ça, on s’engage aussi à soutenir des actions positives lors de l’achat de chaque produit et notamment la Cousteau Society. Ils mettent en placent des actions géniales pour la préservation de l’environnement, des fonds marins, ils ont récemment replanté plus d’un million d’arbres sur l’ile de Pâques ! On est content de participer à des actions positives, même si on peut encore faire mieux…

Enfin, on essaie d’anticiper la fin de vie de nos produits de façon responsable et c’est la raison pour laquelle on a un service qui s’appelle « Valôme pour la vie » et qui permet à chaque client de ramener son produit Valôme à la fin de sa vie.

De ce fait il y a 2 options :

◇ Soit nous avons la possibilité de le remettre en état et nous le revendons.

◇Soit nous récupérons le maximum d’éléments pour travailler des prototypes et recyclons le reste (éléments métalliques, toile, doublure etc.)

Tout en reconnaissant que le cuir reste à ce stade un élément compliqué à recycler, il y a de grosses avancées, c’est donc à mon avis l’histoire de quelques mois avant d’y arriver.

#4 – PARLE NOUS DE LA FACE CACHÉE DE L’ENTREPRISE, CELLE QU’ON ADORE CHEZ SOON SOCIETY : LES ATELIERS.

Comme on joue la carte de la sincérité, on trouve déjà quelques informations sur notre site internet et notamment sur la page de chaque produit. Mais pour Soon Society on va creuser 1 ou 2 points avec plaisir.

Pour nos ateliers, tout se passe en France et il y en a deux.

Le premier se situe à Bordeaux. Ce lieu a un sens tout particulier pour nous, car c’est un artisan juste hors du commun qui s’appelle Olivier et qui nous a aidé à donner vie à notre premier produit : notre sac à dos Charles. Plus qu’un artisan, il est aussi un mentor. C’est un compagnon sellier maroquinier et il réalise un travail d’exception : un véritable amoureux du beau capable de démonter et remonter un produit 5 fois s’il le faut. Mais au-delà de ses mains de fée, il a des valeurs humaines juste incroyables et c’est pour cela qu’on n’arrêtera jamais de travailler avec lui. Il réalise certaines de nos pièces comme notre trousse de voyage : de la très petite quantité réalisée avec passion.

atelier olivier bordeaux3
atelier olivier bordeaux2
atelier olivier bordeaux4

Notre second atelier se situe à Colombier-Saugnieu en région Rhône-Alpes, et c’est Maud et Jacqueline, deux artisans ayant travaillé pour les plus belles maisons de maroquinerie françaises qui sont au commande. Elles réalisent l’ensemble de nos pièces de petite maroquinerie (portefeuille, porte-passeport, étui de téléphone etc.).

Atelier6
Atelier4
Atelier1
Atelier5
Atelier3
Atelier2

Concernant nos matières premières, comme tu l’as évoqué, nous favorisons au maximum l’utilisation de cuir avec un tannage végétal provenant de France pour la  majeure partie et d’Italie pour le reste. Cela nous assure de bonnes conditions de travail, permet de participer au développement de notre pays – oui oui, on y croit encore ! – et donc aussi de respecter des normes environnementales très strictes.

De ce fait on aime donner la part belle aux cuirs issus d’un tannage végétal. Pour tanner le cuir, on utilise des extraits végétaux plutôt que du sel de chrome qui est un processus plus rapide, moins couteux mais ayant un impact plus fort sur l’environnement. Ça donnera aussi un cuir qui viendra se patiner, c’est-à-dire que sa couleur brunira avec l’usage : là est tout l’intérêt d’une pièce de maroquinerie.

#5 – ON SAIT QU’UN CUIR NATUREL ET VÉGÉTAL EST À L’ÉTUDE, ON AIMERAIT EN SAVOIR UN PEU PLUS…

C’est vrai que beaucoup de nouvelles choses arrivent en ce moment sur le marché de la maroquinerie, et c’est super car ça met en exergue un joli dynamisme.

Il y a du cuir in-vitro en développement, du « cuir » d’ananas, et beaucoup d’autres matières en développement. La première chose à souligner est que le cuir est une appellation correcte uniquement lorsqu’elle qualifie la peau d’un animal. C’est donc un abus de langage de parler de « cuir », et cela permet de faire bénéficier d’une certaine aura qualitative/haut de gamme à une matière plus basique.

On a reçu des échantillons de Piñatex, justement ce fameux « cuir » d’ananas et pour l’instant cela reste à l’étude mais il manque une partie de la beauté qu’a un cuir : son toucher, son relief, ses reflets, la façon dont il va vivre à vos côtés.

cuir ananas pinatexPiñatex ou « cuir » d’ananas

Du côté de nos toiles, on est en train de travailler sur des choses un peu plus technique et écologique. Des matières recyclées, et des produits toujours plus adaptés aux déplacements urbains !

Pour la toile, on est en train de travailler sur une toile en mix coton / lin – le lin étant beaucoup moins consommateur d’eau et donc plus écologique. Sur nos doublures, on va avoir des doublures recyclées, bientôt on va pouvoir faire un partenariat avec LEAX et récupérer ses bouteilles pour en faire une doublure. Concernant nos produits et notamment notre nouveau sac à dos, on a retravaillé nos bretelles en sangle / cuir pour plus de confort, des boucles passantes sans ardillons pour le régler plus rapidement et surtout une petite poche logée dans le dos du sac et qui permet de mettre ses effets personnels (clés, téléphone…) et de les récupérer sans enlever son sac du dos.

#6 – QUELLES SONT TES AMBITIONS POUR VALÔME ?

Restons concis ! Je veux que dans 1 an et demi, on ait notre propre atelier en France, 1 boutique à Paris en propre et qu’on soit présent sur les 5 continents. Ne parlons pas de chiffres, on en a trop entendu parler avec les élections !

#7 – L’ÉTHIQUE EST UNE VALEUR QUE NOUS PARTAGEONS, QUEL EST TON MESSAGE POUR CEUX QUI HÉSITENT ENCORE À FRANCHIR LE CAP ?

À nouveau je pense que chacun aura sa définition de « l’éthique ». Ce que je trouve intéressant dans le fait de se qualifier de « Maroquinerie de Bon Sens », c’est que c’est au-delà de ça : c’est un raisonnement global qui cherche à être cohérent, plus que simplement dire : « on est engagé » , « on est écolo » ou « on est transparent »…

Et pour celles et ceux qui hésitent, il y a d’abord mon mail : harold.mottin@valome.fr, des médias comme Soon Society – et là c’est le moment de te remercier pour cette interview – mais surtout, une prise de conscience personnelle.

Je pense que c’est à ce moment-là que le monde entreprises / consommateurs se rejoint. Il y a une volonté du consommateur de savoir ce qu’il achète / pourquoi / dans quelles conditions : le besoin de donner du sens à son achat.

Et de l’autre côté, une envie des chefs d’entreprises de participer à un meilleur demain. Et actuellement, je trouve que les 2 se rencontrent plutôt bien !

#8 – POURQUOI VALÔME ?

En le prononçant, on devrait arriver à trouver….

 » VA L’HOMME… « 

On voulait que le nom de notre marque soit une invitation au voyage, au partage, à la découverte de soi et des autres !


Notre ami Harold a quand même été très clair et pas mal exhaustif, on aimerait rajouter un petit quelque chose qui d’ailleurs est loin d’être une surprise pour vous car nous vous l’avions déjà présenté lors de notre rencontre avec Clément Lacour, fondateur de Leax. Il s’agit bien du showroom que se partage les deux marques à Lyon, alors amis lyonnais n’hésitez pas à leur rendre visite, ils vous offriront le café avec plaisir.

Showroom LyonSHOWROOM VALOME & LEAX – 19 Rue René Leynaud – 69001 Lyon

Non sérieusement, il n’y a vraiment pas à dire, on est extrêmement admiratif du travail réalisé et du soin apporté lors de chacune des étapes du processus de production, on pense notamment à ceux qui à chaque fois qu’une pièce voit le jour en sont les principaux artisans.

Nous continuons à suivre Valôme et son bon sens de très près, vous aurez l’occasion – lorsque les innovations techniques dont parle Harold prendront vie au sein du catalogue – d’être parmi les premiers au courant.

C’est vrai qu’on est vachement sympa chez Soon Society, on a d’ailleurs un petit cadeau pour vous.

Remise

Ne nous remerciez pas, c’est valable sur tout l’e-shop, on pense là particulièrement à tous les pères et mères qui vont être gâtés grâce à ce petit code promo. D’ailleurs pour celles et ceux qui l’envisagent, Valôme offre la personnalisation sur certains produits à l’occasion des fêtes .. On dit ça, on ne dit rien !

Moralement vôtre,

À bientôt.

Présentation